Gala Fifa: Messi, la surprise…

Posté le 10.01.2011 à 23h51

On attendait Iniesta ou Xavi, champions du monde et d’Espagne… C’est finalement, et comme l’an passé, Lionel Messi, qui s’est vu attribué le premier Ballon d’Or d’une nouvelle ère, le Ballon d’Or Fifa…

À l’occasion du Gala Fifa Ballon d’Or, organisé lundi soir au Palais des Congrès de Zurich, Marta, l’incroyable joueuse brésilienne, a fait mieux encore. Elle continue son impressionnante série en étant pour la cinquième fois d’affilée sacrée Joueuse mondiale de l’année.

De leur côté, José Mourinho, l’entraîneur portugais du Real Madrid, et Silvia Neid, sélectionneuse de l’équipe nationale d’Allemagne, ont respectivement été désignés entraîneurs de l’année.
Ces distinctions ont été remises à l’issue d’un vote impliquant les capitaines et sélectionneurs des équipes nationales masculines (pour les deux prix du football masculin) et féminines (pour les deux prix du football féminin), ainsi que des représentants des médias du monde entier sélectionnés par France Football pour voter dans les quatre catégories. Les voix de chaque groupe de votants comptaient pour un tiers du résultat final.
Messi a connu une brillante année 2010, remportant le championnat d’Espagne avec le FC Barcelone. Messi a obtenu 22.65% des votes, devant Andrés Iniesta (17.36%) and Xavi (16.48%).
La Brésilienne Marta, meilleure buteuse et meilleure joueuse de la Women’s Professional League américaine avec le FC Gold Pride, a pour sa part remporté 38,2% des votes, devançant les Allemandes Birgit Prinz (15,18%) et Fatmire Bajramaj (9,96%).
Le Prix Puskás de la FIFA du plus beau but de l’année a été élu sur FIFA.com par plus d’un million d’internautes. Créé en l’honneur et à la mémoire de Ferenc Puskás, légendaire capitaine et joueur vedette de l’équipe de Hongrie des années cinquante, ce prix est revenu à Hamit Altintop, auteur avec la Turquie d’une splendide reprise de volée contre le Kazakhstan le 3 septembre 2010 à Astana lors d’un match qualificatif pour l’EURO 2012 de l’UEFA.
Le Prix du Président de la Fifa est revenu cette année à l’archevêque Desmond Tutu (Afrique du Sud), pour l’indéfectible engagement dont il fait preuve dans le monde entier pour le développement de la jeunesse, pour sa précieuse contribution à faire du football un outil de changement social et enfin pour son soutien à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, la première organisée sur le sol africain.
La Distinction Fair-play de la Fifa a été enfin décernée à l’équipe féminine des moins de 17 ans d’Haïti, qui, bien qu’ayant enduré de durs moments après le tremblement de terre qui a frappé leur pays en janvier 2010, s’est qualifiée pour le tour final des éliminatoires de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA (zone CONCACAF), où leur performance fut dignement saluée malgré leur élimination.

Pour la cinquième fois de suite, la Brésilienne Marta est élue meilleure joueuse du monde…

Les derniers articles