UEFA : Les premiers pas des officiers d’intégrité

Posté le 15.09.2011 à 18h19

L’UEFA a tenu jeudi la première réunion des « officiers d’intégrité », personnes chargées de faire le lien entre monde du football et instances judiciaires afin de lutter contre les matches truqués, « danger de mort » pour le football selon le président de l’UEFA Michel Platini.

« Le football, comme la plupart des disciplines sportives est en danger de mort, a répété le président de l’UEFA Michel Platini au sujet du fléau des matches truqués. L’essence de notre sport est basé sur l’intégrité des résultats, depuis la cour d’école jusqu’à la Coupe du Monde. Si les dés sont pipés, quel est l’intérêt d’y prendre part ou de se passionner pour ce jeu ? »

« Je refuse de me résigner et je sais que le monde du football tout entier est prêt à contre-attaquer », a ajouté le dirigeant.

M. Platini a rappelé que « le monde sportif seul ne peut rien contre le crime organisé » et que « la justice sportive seule ne peut relever ce défi »: c’est là que les officiers d’intégrité entrent en jeu, pour, « dans chaque pays, renforcer les liens entre football, instances disciplinaires et polices nationales, européennes et instances judiciaires ».

L’UEFA a déjà mis en place un système de détection des matches truqués et paris frauduleux qui surveille plus de 30.000 matches par an, entre matches des compétitions de l’UEFA et matches de première et deuxième divisions dans chaque pays.

Les derniers articles