Violences : les clubs pros affichent leur soutien à Thiriez

Posté le 20.10.2011 à 08h43

Les clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2 ont apporté mercredi dans un communiqué leur soutien au président de la LFP Frédéric Thiriez, critiqué par des élus corses pour sa réaction après la bagarre générale à la fin du match Bastia-Lens samedi, lors de la 11e journée de L2.

« Le Conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFPO) avait exprimé le 30 septembre sa très vive préoccupation quant aux conditions du déroulement des rencontres à Bastia depuis le début de la saison. Les présidents de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, membres du Conseil d’administration de la LFP, réaffirment ce jour leur soutien total au
président de la LFP dans l’action menée pour garantir la sécurité des matches à Bastia », indique le communiqué.

M. Thiriez avait qualifié de « faits graves » les incidents survenus samedi au stade Furiani, s’attirant les foudres de nombreux élus corses et des nationalistes. « Ces incidents répétés nuisent gravement à l’image du football français et à celle du club bastiais », avait ajouté M. Thiriez.

Les violences ont éclaté samedi en toute fin de match alors que Bastia
venait d’égaliser (2-2, 87e) contre Lens. Le Lensois Samba Sow, sur une action anodine, a ainsi violemment taclé le Bastiais Sadio Diallo, provoquant une bousculade entre joueurs et encadrements des deux équipes.

Après l’exclusion de trois joueurs par l’arbitre, la bagarre s’est poursuivie dans le tunnel de retour aux vestiaires, le Lensois Cichero donnant un coup de pied au visage d’un dirigeant bastiais, Alain Seghi, conduit à l’hôpital.

Ces incidents à Bastia seront évoqués lors d’une réunion de la commission
de discipline de la LFP jeudi.

Les derniers articles