« On ne jouera pas l’été! »

Posté le 26.10.2014 à 12h12

A la veille du Congrès de la FIFPro, cette semaine à Tokyo, Philippe Piat, président du syndicat international des joueurs, s’étonne des dernières déclarations des responsables de l’EPFL et de l’ECA, s’agissant de la Coupe du monde 2022, au Qatar…

« A ma grande surprise, j’ai lu, comme tout le monde, que l’EPFL, par la voix de Frédéric Thiriez ou celle de Karl-Heinz Rummenigge, n’était plus favorable au consensus pour un changement de date pour la Coupe du monde au Qatar, en 2022, que tout le monde veut voir jouée en hiver…
« L’EPFL et l’ECA ne veulent donc plus que l’on joue en hiver… Je dis bien « plus » et non « pas », car lors du Conseil Stratégique de l’UEFA, en avril dernier, les représentants des Ligues et des clubs ne se sont pas injurgés contre les affirmations de Michel Platini selon lesquelles l’ensemble des fédérations et des membres de l’UEFA (l’ECA, l’EPFL et la FIFPro) étaient favorables à ce remaniement du calendrier de la Coupe du monde…
« Cette volte-face des Ligues européennes, aujourd’hui pour le statu-quo, s’explique sans doute par la volonté de l’EPFL et de l’ECA de réclamer sous peu une indemnisation à la Fifa… Pourtant, tout le monde sait parfaitement que la FIFPro continuera de s’opposer à mettre la santé des joueurs en danger, comme le stipulent d’ailleurs les règlements de la Fifa, qui précisent qu’au-delà de 32 degrés le risque est majeur pour les joueurs.
« La FIFPro réaffirme donc qu’on ne jouera pas la Coupe du monde 2022 en été. A bon entendeur, salut… »

Les derniers articles