C’est parti!

Posté le 06.03.2018 à 12h20

Une tournée chasse l’autre, à l’UNFP, puisque ce sont nos services (ESA, ESC, ESM, ESR, le pôle joueur-homme et… l’UNFP FC), qui, depuis hier, se sont lancés dans leur traditionnel tour de France des clubs…

NIORT SERVICES 2

Première réunion en terre niortaise…

 

Mais s’ils demeurent en toile de fond et peuvent être abordés au regard de l’actualité ou à la demande des participants, nombreux, attentifs et concernés à chaque fois, il n’est plus ici question de sujets politiques, comme lorsque Sylvain Kastendeuch, notre coprésident, se présente face aux joueurs.

En revanche, le nouveau pôle homme-joueur, qui s’inscrit dans le nouveau projet politique de l’UNFP, reste d’autant plus d’actualité qu’il est désormais entré dans une phase active.

« Les services que nous proposons aux joueurs, explique Manuel Piumi, directeur de la communication de l’UNFP, font partie intégrante de notre mission. Nous les avons créés, pour certains depuis plus de trente ans, et ils vivent jour après jour pour aider, pour conseiller, pour soutenir les joueurs, pour leur permettre d’organiser du mieux possible leur vie de footballeurs professionnels en dehors du terrain : s’assurer, être bien conseillé, que ce soit au niveau financier ou sportif, se former, se reconvertir, pouvoir accéder à une structure d’entraînement professionnel lorsque nos adhérents sont à la recherche d’un club, nous intervenons ainsi au quotidien auprès des joueurs. »

GAZELEC 1

Philippe Flucklinger, délégué régional, lance la réunion au Gazélec Ajaccio…

 

« Au-delà de cette proximité, cette tournée reste un rendez-vous important. Elle remporte d’ailleurs le même succès d’une saison sur l’autre, preuve que les joueurs ont besoin de toujours plus d’informations, preuve qu’ils s’intéressent à leur carrière et à leur avenir car ils ont compris que les services de l’UNFP, comme l’UNFP évidemment, travaillent pour eux, pour leur bien-être, pour leur permettre de se concentrer sur le cœur de leur métier, le football, en ayant l’esprit tranquille, en sachant qu’ils peuvent faire les bons choix car la décision finale leur appartient. Nous les conseillons, certes, nous leur donnons le plus d’éléments possibles pour nourrir leur réflexion, mais jamais nous ne nous substituons à eux… C’est d’ailleurs le discours que nous martelons dès le centre de formation, nous venons juste faciliter leur quotidien… »

Avec les joueurs du SCO d'Angers, lundi soir...
Les derniers articles