Eugénie Le Sommer, la pionnière

Posté le 18.10.2018 à 14h26

Il y avait un petit goût d’historique dans l’élection du nouveau comité directeur de l’UNFP ce samedi 13 octobre 2018, à l’occasion de son assemblée générale, puisque pour la première fois une femme a été élue.

Véritable pièce maîtresse de l’Olympique Lyonnais depuis 2011, et attaquante incontournable de l’équipe de France (156 sélections au compteur pour 79 réalisations), Eugénie Le Sommer s’est imposée par son talent, son humilité et sa détermination sur les terrains.

Elle entend désormais peser de tout son poids dans ce nouveau rôle pour faire avancer la cause du football féminin qui lui tient forcément à cœur, mais pas seulement…

« Au-delà de la fierté personnelle d’être la première femme élue au sein du Comité directeur de l’UNFP et des responsabilités qui m’incombent et que j’accepte avec d’autant plus de détermination par la même occasion, cette reconnaissance, que je sais apprécier à sa juste valeur, me permet d’affirmer que le football appartient aussi aux femmes !

« Je m’exprimerai au nom de l’ensemble des joueuses qui évoluent en France. »

Car ceux qui me connaissent – et je pense que c’est aussi pourquoi la direction de l’UNFP me manifeste sa confiance – savent que mon tempérament me pousse à dire ce que je pense, à être force de proposition, et à agir. Mais je ne m’exprimai pas en mon nom, mais en celui de l’ensemble des footballeuses qui évoluent en France, avec lesquelles j’échange régulièrement.

« je connais la réalité du football féminin en France »

Si j’ai moi la chance d’évoluer dans un club où il n’existe pas de différence entre les femmes et les hommes, où les conditions qui nous sont offertes sont exceptionnelles, si je me considère comme une privilégiée, je connais la réalité du football féminin en France, ces difficultés et je ne manquerai pas de les porter à la connaissance du Comité directeur de l’UNFP pour que nous puissions apporter les bonnes réponses, trouver les meilleures solutions.

« je n’ai pas l’intention de limiter mes interventions au seul football féminin »

Mais je n’ai pas l’intention de me limiter aux problématiques du football féminin, car j’ai bien la volonté de m’inscrire comme un membre à part entière du Comité directeur de l’UNFP et d’intervenir, si je le juge nécessaire et pertinent, sur tous les sujets. Je ne m’interdis rien !

« Je veux que ma voix compte, agir et être utile ! »

Je veux que ma voix compte, et j’espère que je pourrai justifier de la confiance que l’on me porte au sein de l’UNFP et celle dont m’ont témoignée tous ceux qui m’ont élue.

Je veux agir, être utile, tout en continuant à donner la priorité à ma carrière sportive et aux obligations qui sont les miennes vis-à-vis de mon club, qui a parfaitement compris et accepté la démarche qui est la mienne, à l’image du président Aulas, qui me soutient et m’a fait part de la fierté qui était la sienne de voir une Lyonnaise être la première femme membre du Comité directeur de l’UNFP. Un comité qui compte dans la vie des footballeurs et du football français ! »

Les derniers articles