Puisqu’il est aujourd’hui acquis que les footballeurs comptent, dans nos sociétés modernes, au rang de privilégiés, puisqu’il est  convenu que chacun d’eux roule sur l’or, personne ne comprendrait qu’un syndicat vienne défendre leurs droits ou préserver leurs avantages acquis, s’occuper de leur bien-être, les aider à se défendre si besoin est, ou préparer leur avenir, une fois leurs carrières terminées.
Non, personne ne saurait même l’imaginer.

Comme personne ne peut penser que les footballeurs professionnels ou ceux qui rêvent de le devenir (vous êtes quelque 2 500 en France, tous statuts confondus), comme n’importe quel autre salarié, voire n’importe quel être humain, est attaché à certaines valeurs, veut défendre ses droits, protéger ses intérêts.

Adhérer à l’UNFP est votre seul vrai privilège!

C’est pourquoi, chaque année, vous êtes de plus en plus nombreux à adhérer à l’UNFP. Acte volontariste, cette adhésion demeure votre seul vrai privilège. Et celui-ci, personne ne pourra jamais l’abolir.

Ce FAQ vous permet de répondre aux premières questions que vous pourriez vous poser, mais il va plus loin encore en vous ouvrant la porte de l’UNFP, des avantages qu’elle offre à ses adhérents…

1 - Le pécule, comment ça marche?

Les clubs (2,5%) et les joueurs (4%) cotisent chaque mois au pécule sous le libellé « prévoyance LFP », l’UNFP l’abonde à hauteur d’environ un million d’euros par an, et continuera de le faire tant que la convention sur droits télés signée avec la LFP le lui permettra.

Tout joueur qui a effectué au moins 48 mois de contrat professionnel (ou fédéral, à condition qu’il ait été professionnel) percevra un pécule de fin de carrière. Le montant perçu par le joueur – six mois au moins après la fin de sa carrière – correspondra au pécule annuel (7 761 euros brut en 2016) multiplié par le nombre d’années de contrat.
Les joueurs qui n’ont pas effectué les quatre années de contrat (48 mois) ne percevront que le remboursement de leurs cotisations au titre du pécule.

2 - Quand peut-on demander le pécule?

Dès la fin de sa carrière, un footballeur professionnel, ou sous contrat fédéral (à condition qu’il ait été professionnel), est en droit demander son pécule.

3 - Comment obtenir son pécule?

En s’adressant à Virginie Eberhard à l’UNFP (01 40 39 91 07, virginie@unfp.org), qui vous indiquera la marche à suivre et les documents à fournir. La constitution d’un dossier « pécule » complet peut demander parfois plusieurs mois. C’est pourquoi il est important de conserver tous les bulletins de salaire reçus tout au long de votre carrière.

4 - Le pécule est-il soumis à cotisations? Est-il imposable?

Oui et… oui (nous consulter).

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ?

Les champs marqués d'une * sont obligatoires