FIFPro

Le 15 décembre 1965, des représentants des associations de joueurs français, écossais, anglais, italiens et néerlandais se réunissent à Paris pour créer une association internationale des footballeurs, la Fédération Internationale des Footballeurs Professionnels (la FIFPro).

A l’heure de la création de la FIFPro, les membres attendaient avec impatience la Coupe du monde 1966 en Angleterre, lors de laquelle il était prévu d’entrer pour la première fois en contact avec la Fifa.

68 syndicats ou associations. 68000 footballeurs professionnels!

Ce n’est qu’un 2001 pourtant que la Fifa a, enfin, décidé de reconnaître les représentants de joueurs, à la suite des accords intervenus avec la Commission Européenne sur le règlement FIFA du statut et du transfert des joueurs et à sa participation au Congrès de la FIFPro à Paris, au mois de novembre. Depuis, les relations entre la FIFA et la FIFPro n’ont cessé de s’améliorer (comme avec l’UEFA ou la CAF avec la signature d’un accord en octobre 2007 et en février 2011) autour de 2 gestes forts :

–    Intégration de la FIFPro au sein de la Chambre de Règlements des litiges, pour représenter les joueurs ;

–    Signature de l’accord FIFA / FIFPro du 02/11/2006.La FIFPro, dont le Français Philippe Piat est le président depuis 2013, après l’avoir déjà été de 2005 à 2007, compte aujourd’hui soixante-huit membres officiels, candidats membres ou observateurs et des syndicats sont en passe de se créer d’autres pays. Elle représente 68 000 joueurs, adhérents de par le monde.

Les grands principes

– La FIFPro est une organisation démocratique dont la principale mission est la défense des intérêts collectifs et individuels des joueurs professionnels pour laquelle l’égalité et la solidarité sont des mots-clés.

– La FIFPro œuvre pour obtenir les mêmes droits et devoirs pour tous les joueurs dans le monde. Elle ne fait pas de distinction en ce qui concerne la nationalité, la religion, les idées politiques, la race ou le sexe. Elle est contre toutes les formes de racisme, de xénophobie et de violence et y restera toujours opposée.

– La FIFPro porte un regard particulièrement critique sur le système de transfert des joueurs professionnels. Elle est contre toute forme d’exploitation des joueurs par des tiers.

– La FIFPro milite pour la mise en place d’un contrat type de joueur international .

– La FIFPro souhaite que les joueurs soient partie prenante dans l’élaboration du calendrier international des matches.

– La Fifa ayant reconnu la FIFPro comme la seule instance internationale représentant les footballeurs professionnels, tous les syndicats affiliés à la FIFPro doivent être reconnus par les fédérations nationales et internationales comme des syndicats indépendants.

– La FIFPro respecte et protège aussi bien les droits d’image individuels que collectifs des joueurs.

Le board de la FIFPro

Le Board de la FIFPro

Philippe Piat (France), président.
--------------------------------
Rinaldo Martarelli (Brésil), premier vice-président
Luis Rubiales (Espagne), vice-président
--------------------------------
Bobby Barnes (Angleterre), Louis Everard (Pays-Bas), Mads Oland (Danemark), Fernando Revilla (Pérou), Dejan Stefanovic (Slovénie).
--------------------------------
Theo van Seggelen (Pays-Bas), secrétaire général

4 - copie

Philippe Piat, président jusqu’en 2017.