Avec les jeunes du pôle Espoir d’Aix en Provence

Posté le 14.11.2023 à 15h57

Juliano Khankan, juriste au sein de l’UNFP, est intervenu vendredi dernier auprès d’une trentaine de jeunes pensionnaires du Pôle Espoir d’Aix en Provence de la Ligue Méditerranée, âgés de 13 à 15 ans, ainsi que leurs parents, pour la première réunion d’information et de sensibilisation de la saison 2023/2024 pour bien appréhender les étapes importantes avant leur entrée en centre de formation.

Après une première année très concluante, l’UNFP a décidé de poursuivre le déploiement de son programme « Passeport Jeunes » pour cette nouvelle saison, avec des interventions réalisées au sein des sections Élites et des Pôles Espoirs, avec pour objectif d’accompagner les jeunes joueurs en préformation, et leur famille, pour mieux les aider à appréhender et à comprendre les réalités du métier du footballeur.

Et pour cette première réunion de la saison, notre juriste Juliano Khankan est intervenu ce vendredi 10 novembre dernier auprès de 36 jeunes du Pôle Espoirs d’Aix en Provence, ainsi que de leurs parents.

« Cette première réunion s’est très bien déroulée et a été particulièrement appréciée par les jeunes et leurs parents, nous confirme Juliano Khankan. Après un très chaleureux accueil du directeur du Pôle Stéphane Maizières, nous sommes rentrés dans le vif du sujet. »

« Nous avons détaillé auprès la trentaine de jeunes pensionnaires présents, les quatre thématiques qui nous semblent essentielles à appréhender : les étapes du parcours du footballeur, de la préformation à la signature d’un contrat pro, l’importance de la scolarité et les possibilités de formation tout au long d’une carrière, le rôle essentiel des parents et la prévention sur les risques du métier et les certains écueils à éviter. »

« Notre intervention a durée 1h15 au final, avec de nombreux échanges avec ces apprentis footballeurs, particulièrement concernés par notre présentation. Les parents ont été particulièrement attentifs et et curieux sur de nombreux sujets, notamment sur les relations contractuelles avec les agents », conclut Juliano.