Un train d’enfer pour les « Rencontres UNFP » !

Posté le 14.12.2023 à 16h03

Après Ajaccio, Amiens, Bastia, Dunkerque et Niort la semaine passée, nos équipes étaient de nouveau sur le pont cette semaine, et avaient rendez-vous avec les joueurs de Nîmes, Rodez, Grenoble et Annecy dans le cadre des « Rencontres UNFP » pour cette saison 2023/2024.

Vincent Muratori à Nîmes

25 joueurs à Nîmes, 24 à Rodez, 19 à Grenoble et 25 à Annecy, Philippe Flucklinger, responsable des délégués régionaux et coordinateur de cette opération au sein de l’UNFP, ne pouvait qu’être satisfait de ces quatre nouvelles « Rencontres UNFP », réalisées ce mardi et mercredi.

« Je suis très satisfait de ces quatre nouveaux temps d’échange avec des joueurs particulièrement concernés par leur métier. Au-delà du bilan comptable, avec quasiment une centaine de joueurs présents, ce rendez-vous est devenu au fil des années un temps extrêmement important et fort de notre activité, qui répond aux attentes de plus en plus importantes des joueurs », insiste Philippe Flucklinger.

« Je suis aussi très content pour nos deux nouveaux délégués régionaux, Vincent Muratori dans la région Sud et Steven Pinto Borges, dans la région Rhône-Alpes, qui ont animé ces réunions pour la première fois, et s’en sont remarquablement sortis, compte-tenu du nombre important de thématiques abordées et des nombreuses questions posées par les joueurs, » poursuit Philippe.

Steven Pinto Borges s’adresse aux joueurs d’Annecy

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les sujets ne manquent pas cette saison, comme ce fléau des mises à l’écart des joueurs, qui a touché 185 joueurs des effectifs des clubs de L1 et de L2 la saison passée, la mobilisation du syndicat contre toutes les formes de discriminations, et notamment contre les actes racistes, qui ont malheureusement touché certains joueurs encore cette saison, à la problématique des datas collectés et leurs utilisations, en passant par les conséquences de l’arrivée massive des investisseurs étrangers dans les clubs, qui réduit le dialogue sociale à une portion de plus en plus congrue, remettant sans cesse en question le statut des joueurs.

Avec les joueurs de Rodez

C’est aussi l’occasion de présenter les services personnalisés proposés par l’UNFP, qu’ils soient d’ordre juridique, social, sociétal, de prévention et de protection, comme de nouvelles actions de sensibilisation sur les paris sportifs ou sur les réseaux sociaux. Sans oublier l’intervention d’un chargé de mission d’Europ Sports Reconversion pour sensibiliser les joueurs sur l’importance de la formation/reconversion, qui détaille un certain nombre de possibilités concrètes de se former, voire d’envisager une transition professionnelle tout en poursuivant son métier de footballeur dans une multitude de secteurs d’activité, grâce aux possibilités offertes par les plates-formes numériques.

Nicolas Cicut à Nîmes

« Un grand merci également à nos délégués clubs, Ronny Labonne et Formose Mendy à Nîmes, Ahmed Kashi et Jean-Jacques Rocchi à Annecy, Brice Maubleau à Grenoble et Clément Depres à Rodez, qui sont également membres du comité directeur de l’UNFP, pour leur aide précieuse dans l’organisation de ces repas », conclut Philippe.

Avec les joueurs de Grenoble

Photo de famille à Nîmes