Sages comme des images ?

Posté le 10.06.2014 à 15h20

Le président de la FFF, Noël Le Graët, a estimé mardi que le match pour une bonne image autour des Bleus était « gagné ».

« L’image, c’est gagné. Le grand public est en attente de l’équipe de France. Et je sens vraiment une envie chez les joueurs, on les sent tellement unis, l’amour du maillot est là, le groupe est très solidaire », a confié Le Graët en marge d’une rencontre des membres de l’UEFA à la veille du Congrès de la Fifa à Sao Paulo.
« Quelles sont les ambitions ? C’est le premier match qui est important comme le dit Didier (Deschamps). Il faut sortir des poules et aller le plus loin possible, sans être déraisonnable », poursuit le dirigeant.
Interrogé sur l’absence de Ribéry, Le Graët a répondu: « Un Ribéry en grande forme est indispensable, mais on voit bien que depuis trois, quatre mois, il avait du mal. Le schéma de jeu permet de le remplacer sans difficulté ».
Et de se féliciter: « Il n’y a pas d’autre équipe qui ait un milieu de terrain comme nous, de grande qualité, avec Pogba, Matuidi et Cabaye ».
« Nous ne sommes ni le Brésil, ni l’Espagne, ni l’Allemagne, mais nous ne devons pas être timorés », a-t-il encore insisté.
Le patron de la 3F assistera au congrès de la Fifa mercredi à Sao Paulo, mais ne verra pas le match d’ouverture du Mondial jeudi. Il s’envolera tout de suite pour le camp de base des Bleus à Riberao Preto. Il a prévu de s’adresser aux joueurs, mais ne sait pas quand. « Je verrai ça avec Didier », conclut-il.

Les derniers articles