06.09.2018
Fnass

Satisfaction après la décision du Conseil Constitutionnel…

Les discussions sur la Loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » avaient pris un tournant inattendu au début du mois de Juillet dernier, lorsque les députés avaient décidé d’y inclure dans son article 47 l’allongement de trois à cinq ans de la durée du premier contrat professionnel.

Lire l'article
Sylvain Kastendeuch, le président de la Fnass.