« C’est bon pour le moral… »

Posté le 04.07.2019 à 15h35

C’est par une victoire que les joueurs de l’UNFP FC ont débuté leur série de matches, mercredi à Chambly (1-0). Un succès qui vient récompenser dix jours de travail assidu et qui n’étonne en rien Eric Garcin, l’entraîneur, et Arnold Bouka Mouto, capitaine après la pause…

Depuis qu’ils sont réunis à Lisses, les mêmes commentaires… « Ça travaille fort et bien, dans un excellent esprit… » Alors, forcément, tout le monde avait hâte de voir comment l’UNFP FC allait se comporter sur le terrain, lors de sa première rencontre.

 

Eric Garcin, un entraîneur heureux…

 

Et les stagiaires n’ont pas déçu, si l’on en croit leur entraîneur, Eric Garcin : « Durant toute la semaine, nous avions vu des choses intéressantes à l’entraînement et nous voulions, en priorité, les voir appliquées face à Chambly. Ça a été le cas ! Mais nous avions également particulièrement insisté sur l’état d’esprit, qui devait être irréprochable. Nous n’en doutions pas, car il s’est créé quelque chose dès le début de ce stage. Il n’est pas étonnant alors, comme ce fut le cas mercredi, de voir des joueurs solidaires, tournés vers le même objectif… »

Confirmation par Arnold Bouka Mouto, capitaine lors des 45 dernières minutes : « Ça fait toujours plaisir de gagner le premier match. Lorsqu’on fait deux équipes puisque l’on a joué 45 minutes chacun, il est bon de voir tout le monde répondre présent et d’afficher ainsi une telle solidarité. Dire qu’on ne se connaissait pas, il y a deux semaines encore. Je pense que le stage de cohésion, effectué au début du rassemblement, nous a beaucoup servi dans la communication et la confiance que l’on peut avoir entre nous. Et cette victoire va en rajouter encore… C’est bon pour le moral ! »

Et Eric Garcin d’ajouter : « La confiance, oui, surtout dans la situation dans laquelle se retrouvent les joueurs. Maintenant ce match n’était qu’une étape… Il y a un nouveau rendez-vous, samedi face à Orléans, et ce qu’il faut surtout c’est continuer sur les mêmes bases, c’est conserver notre état d’esprit, c’est favoriser le collectif… »

Et à en croire Arnold, tout le monde est impatient : « Ce n’est pas une mauvaise chose d’enchaîner les matchs comme ça. On prend le temps de récupérer, et ensuite on enchaîne, ce qui nous permet de nous projeter et ce n’est pas plus mal. A titre personnel, cela m’a fait énormément de bien de retrouver le terrain à Chambly, surtout que ça faisait un bon moment que je n’avais pas joué. J’ai réussi à prendre mes repères assez rapidement avec l’aide de mes coéquipiers… Donc tout va bien ! »

Voilà Orléans prévenu…

Les derniers articles