On affiche complet…

Posté le 01.12.2021 à 19h19

… complet ou presque puisqu’à Auxerre, le taux d’adhésion n’est « que » de 98 pour 100, quand il est de 100 pour 100 à Dunkerque, à Amiens et à Valenciennes…

« L’exercice reste néanmoins le même, assure David Terrier, vice-président de l’UNFP et délégué régional. L’adhésion, si importante soit-elle notamment en terme de représentativité, n’est pas un fin en soi. Les joueurs l’ont compris qui savent que c’est grâce à leur engagement individuel, grâce en leur confiance renouvelée que l’UNFP peut mener les actions fortes au bénéfice de l’ensemble de la profession.

 

Avec les Auxerrois, ce mercredi matin…

 

« Et lors des quatre réunions de la semaine, les joueurs ont particulièrement été attentifs et concernés par le discours tenu par Sylvain Kastendeuch, non seulement au regard de la volonté des clubs de réduire à 18 le nombre d’équipes en Ligue 2, mais sur toutes les avancées au niveau politique. Savoir que leurs représentants sont présents dans chacune des commissions de la LFP pour penser et définir le football professionnel français de demain les rassure, par exemple, car ils savent qu’ils participent ainsi au débat, que leurs idées sont promues, que leurs intérêts sont défendus…

 

A Dunkerque, lundi, pour lancer la semaine…

 

« Et leur intérêt ne s’est pas démenti lors de la présentation de Unlimited Players®, le nouveau programme de l’UNFP, qui favorise le développement personnel et humain des footballeur/euses professionnel.les, en les accompagnant sur le volet de la formation, de l’éducation et de l’employabilité. »

 

Membre de notre Comité directeur, l’Amiénois Régis Gurtner était au premier rang…

Sylvain Kastendeuch avec les joueurs de Valenciennes...
Les derniers articles