A la rencontre des joueurs du Stade Lavallois

Posté le 13.05.2022 à 10h40

Quelques jours après avoir validé sa montée en Ligue 2 BKT, le département juridique de l’UNFP a accompagné Fabien Safanjon, vice-président de notre syndicat, en charge des clubs de l’Ouest de la France, en terre lavalloise pour rencontrer les joueurs et les sensibiliser aux conséquences juridiques de cette promotion.

Juliano Khankan, juriste de l’UNFP, a fait le court déplacement en Mayenne au côté de Fabien Safanjon, pour expliquer et partager avec les joueurs les conséquences concrètes de leur accession au niveau supérieur sur leurs situations personnelles.

Après une courte présentation de la place et du rôle de l’UNFP dans l’écosystème du football, notre juriste a présenté aux joueurs le nouveau cadre de référence qui leur sera applicable, avec la LFP comme entité organisatrice de la Ligue 2 BKT, ce qui induit  :

  • L’obligation de signer un nouveau contrat de travail homologué par la LFP.
  • La présentation de la Charte du Football comme nouveau texte applicable à la relation entre les joueurs et le club (en lieu et place du statut du joueur fédéral).

La Charte du Football présente un certain nombre de différences avec le statut du joueur fédéral de la FFF, comme des nouveaux minimas de salaires, de nouvelles règles de maintien de salaire en cas de blessures, d’arrêts de travail et de congés payés ou encore l’instauration du pécule.

Notre juriste a également profité de sa présence pour alerter les joueurs sur les nouvelles clauses qui vont être présentes dans leur nouveau contrat de travail, comme la durée du contrat conditionnée au maintien du statut professionnel du club, le prolongation conditionnée à un certain nombre de matches ou encore la variabilité du salaire (baisse de salaire en cas d’arrêt de la compétition par exemple).

Cette réunion a également été l’occasion de sensibiliser les joueurs sur l’existence de l’article 507 de la Charte qui protège les joueurs contre les mises à l’écart et de faire un rappel sur la réglementation des paris sportifs.

Au final, une intervention d’une heure interactive, qui a suscité l’intérêt des joueurs présents, qui n’ont pas hésité à poser de nombreuses questions à notre juriste.

Les derniers articles