Communiqué

Posté le 17.01.2023 à 09h49

L’UNFP s’associe pleinement à la volonté de la ministre des Sports, madame Oudéa-Castéra, de voir les coupables des actes homophobes lors de la rencontre Montpellier-Nantes condamnés avec la plus grande fermeté.

Les banderoles brandies n’ont leur place ni dans un stade, ni ailleurs au demeurant. Rien ne saurait justifier que l’on insulte ainsi des joueurs, en y ajoutant de surcroît une dimension homophobe, ignominieuse, qui, comme le prévoit la loi, doit être punie.

 

Les derniers articles