Des maux et des mots justes…

Posté le 17.11.2013 à 17h19

Le sélectionneur Didier Deschamps et le président de la FFF, Noël Le Graët, ont trouvé « les mots justes » pour toucher les joueurs dans leur « plus profond intérieur », a déclaré dimanche l’attaquant Olivier Giroud à deux jours du barrage retour au

Mondial 2014 contre l’Ukraine.

« Des personnes importantes, qui croient en l’équipe de France, ont pris la parole, nous ont +reboostés+, ont eu les mots justes pour toucher notre sensibilité et notre fierté, a dit le joueur en conférence de presse. Moi, aujourd’hui, je suis vexé, j’ai envie de me racheter comme tous mes coéquipiers j’imagine ».
« Ces personnes sont le coach et Noël Le Graët, a-t-il précisé. Ils ont eu des discours très complémentaires et qui ont su nous toucher dans notre plus profond intérieur. Entre joueurs, on se parle, en petits groupes, mais il faut arrêter de parler, il faut être assez grands et intelligents pour savoir ce qu’on a à faire, il est temps d’agir et d’arrêter de parler. »
Les Bleus, défaits 2-0 vendredi à Kiev, reçoivent l’Ukraine mardi au Stade de France (20h45).

Les derniers articles